Avant-propos

Ce numéro thématique de la Revue forestière française présente des textes issus de l’édition 2020 de ReGeFor (qui s’est tenue en distanciel en juin 2021). Ces textes sont de nature très diverse et cette diversité reflète la philosophie de ReGeFor depuis 2007 : celle d’un forum d’échanges francophone rassemblant chercheurs et praticiens forestiers autour de questions d’actualité dans le domaine de la forêt et des multiples services qu’elle rend à nos sociétés.

L’édition 2021 a présenté une particularité par rapport aux précédentes : elle s’est entièrement déroulée en distanciel du fait de la situation sanitaire. Cette participation à distance a certes limité les interactions directes entre acteurs, mais a permis d’ouvrir ReGeFor à beaucoup plus de participants que lors des éditions antérieures se déroulant pour l’essentiel à Champenoux. Elle a aussi conduit à un grand nombre de témoignages postés par des acteurs moins familiers de l’exercice de la présentation devant un public nombreux et de la rédaction d’articles formalisés.

Les contributions présentées dans ce numéro thématique regroupent ainsi :

• Des textes de synthèse issus de conférences invitées et destinées à proposer une vision synthétique et actualisée sur les principaux sujets abordés pendant la session. Les conférenciers ont été sélectionnés par le comité scientifique de ReGeFor. Ces contributions sont bien dans l’esprit des articles habituellement publiés par la Revue.

• Des textes reprenant les témoignages d’acteurs de terrain impliqués directement dans des actions liées à la thématique de ReGeFor2020 ; ces témoignages n’ont pas vocation à traiter des questions de manière approfondie et exhaustive, mais à apporter un éclairage complémentaire voire contradictoire provenant d’acteurs (forestiers, chercheurs, acteurs associatifs,…). Ils s’éloignent de ce fait des canons de publication standard de la Revue forestière française et n’ont vocation ni à l’objectivité, ni à l’exhaustivité. Nous remercions tout particulièrement les contributeurs qui ont fait l’effort de formaliser leur témoignage sous une forme accessible et diffusable.

• Des textes permettant de découvrir des travaux de jeunes chercheurs (souvent des doctorants) présentés initialement lors du forum des jeunes chercheurs. Les auteurs ont fait un bel effort pour regrouper leurs contributions individuelles centrées sur leur travail de thèse, dans des textes ambitieux et synthétiques, et nous leur sommes très reconnaissants du travail qu’ils ont réalisé.

• Des textes présentant les échanges menés au cours des ateliers en parallèle synthétisés par les animateurs de ces ateliers ; ces textes ne sont pas censés refléter la pensée des rapporteurs, mais de bien illustrer la richesse des débats qui ont eu lieu. Les rapporteurs ont réalisé un travail important pendant et après la session de juin 2021.

Nous n’avons pas obtenu de contribution écrite de tous les présentateurs de ces sessions, du fait d’emplois du temps fortement chargés ne laissant pas toujours suffisamment de temps pour la prise de recul nécessaire à la rédaction d’un manuscrit pour la Revue. Néanmoins, le présent numéro thématique reflète bien la diversité et la richesse des contributions à ReGeFor2020. Pour avoir accès à la quintessence et la diversité de ces journées, vous pouvez trouver l’ensemble des présentations sur le site : https://journees.inrae.fr/regefor/Programme-des-conferences et les présentations filmées sur : https://www.youtube.com/playlist?list=PLzOzaxNCUPwmFE4OGD_9XyAZYdJHFEv-W.

Cette diversité des formes des contributions est au cœur de la philosophie de ReGeFor et de ce numéro de la Revue. De fait, ReGeFor constitue un forum permettant l’expression de positions parfois contradictoires d’acteurs de la forêt ; la richesse des débats publics autour de la forêt qui se développent actuellement montre bien que nous avons besoin de plus en plus d’espaces de débats sur ces questions en complément des canaux plus traditionnels (comme les publications scientifiques et techniques) qui ne permettent pas toujours de tels débats.

Je vous souhaite bonne lecture de ce numéro thématique de la Revue forestière française.