Objectifs et portée

La Revue forestière française est éditée par AgroParisTech centre de Nancy.

Quels lecteurs ?

La Revue forestière française est destiné à un public varié : propriétaires ou administrateurs de domaines forestiers ; gestionnaires forestiers intervenant dans les forêts publiques ou privées, en général ingénieurs ou techniciens ; responsables administratifs de divers organismes publics, parapublics ou privés concernés par la forêt ; chercheurs, enseignants et étudiants de niveau universitaire dans le domaine de l’écologie ; enfin et plus généralement, toute personne intéressée par la thématique forêt – bois – milieux naturels.

 
Quels articles ?

La Revue forestière française publie chaque année de l’ordre de 60 articles sur 600 pages réparties en six numéros bimestriels d’une centaine de pages chacun. Ces numéros bimestriels rassemblent des contributions volontaires ou invitées. Certains d’entre eux, thématiques, sont consacrés à un sujet précis. Les autres, ordinaires, traitent de sujets variés.

Les numéros ordinaires sont parfois introduits par un éditorial, et se subdivisent en grandes rubriques :

Politiques et institutions ; Biologie et écologie ; Risques naturels ou humains ; Aménagement et gestion ; Outils et méthodes ; Activités, produits et marchés ; Environnement, culture et société ; Histoire et territoires ; Libre expression ; Chronique En bref : informations diverses ; Chronique En droit : nouveautés de la législation et de la jurisprudence ; Chronique En librairie : comptes rendus d’ouvrages ; Chronique En résumé : résumés de thèses consacrées à la forêt et au bois.

Certains sujets sont suivis d’année en année comme : « Les ventes de bois des forêts publiques ».

Les numéros thématiques constituent quant à eux une référence pendant de nombreuses années.

Les numéros thématiques correspondent à des recueils d’articles issus de colloques scientifiques ou techniques (exemple : ateliers Regefor…) ou des synthèses sur une thématique spécifique et d’actualité (exemple : Forêts et santé publique…).

Les numéros thématiques sont supervisés par un ou plusieurs rédacteurs en chef invités, en collaboration avec l’équipe de la Revue forestière française.


Quels auteurs ?

Les auteurs appartiennent à trois grandes catégories :

  •  Des praticiens qui œuvrent principalement sur le terrain et ont la possibilité d’exposer aussi bien les problèmes qu’ils ont rencontrés que les solutions qu’ils leur ont trouvées ;
  •  Des chercheurs de toutes disciplines désireux de diffuser les résultats de leurs travaux en langue française en dehors de la sphère purement scientifique, particulièrement lorsque ceux-ci sont appelés à être mis en œuvre en vraie grandeur ;
  •  Des décideurs, qui s’expriment sur les évolutions de la pratique forestière, sur les grandes questions stratégiques d’aujourd’hui, sur les enjeux majeurs de la foresterie.

 
De multiples garanties de sérieux

La Revue forestière française a été créée dans sa forme et sa dénomination actuelles en 1949, mais a repris l’héritage de la Revue des Eaux et Forêts née en 1862, voire des Annales forestières dont le premier numéro remonte à 1808.

Une revue à comité de lecture : chaque article est soumis à la lecture critique du rédacteur en chef et d’au moins deux spécialistes du domaine traité ; ce comité de lecture aide l’auteur à atteindre son but, améliore la lisibilité des articles et est un gage reconnu de rigueur.

Se tenir à l’écart de tout parti pris de doctrines, officielles ou autres, est une ambition forte de la Revue forestière française, qui l’amène à ouvrir ses colonnes à des points de vue divergents et exprimés dans une forme acceptable par tous.