Articles
Biologie et écologie

La flore vasculaire du massif du Mont-Chenoua (Algérie)

Résumé

L’étude vise à quantifier la richesse et la diversité floristique du couvert végétal du Mont-Chenoua, massif du littoral algérois qui culmine à 905 m d’altitude. Ce site montre une grande richesse floristique estimée à 444 espèces et sous-espèces (75 familles). Le taux d’endémisme s’élève à 4,1 %, et la proportion des taxons rares ou menacés est évaluée à 7,9 %. Au total, 24,32% de l’ensemble de cette flore peut être considérée comme remarquable.

Abstract

The study aims to quantify the richness and floristic diversity of the vegetation on Mont-Chenoua, a small massif on the Algerian coastline, which rises to 905 meters. This site exhibits considerable floristic diversity estimated at 444 species and sub-species (75 amilies). The rate of endemism is 4.1%, and the proportion of rare or endangered taxa is an estimated 7.9%. 24.32% of the entire flora is remarkable.

Auteurs


Badia Siab-Farsi

Pays : Algeria


Yamina Kadid

Pays : Algeria


Houria Khelifi

Pays : Algeria

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 303

Téléchargements

PDF: 912

Citations