Articles
Activités, produits et marchés

Les ventes de bois des forêts publiques en 2015

Résumé

L’environnement économique contrasté a induit des divergences entre les essences et les produits sur les marchés du bois en 2015. Ainsi, si la forte demande en bois d’oeuvre de Chêne continue à faire monter les prix, la faible demande en construction neuve a conduit à une nette baisse de la demande et des prix du Sapin-Épicéa ; les autres produits ont été plus proches de la stabilité. En moyenne, le prix unitaire apparent augmente de 4 % mais le volume mobilisé diminue de 7 % en raison de la hausse des stocks d’invendus. Il en résulte un tassement de 3 % du chiffre d’affaires bois dans les forêts de l’État et des collectivités. Les volumes fournis en contrats d’approvisionnement progressent de 2 %, contribuant toujours à sécuriser les approvisionnements des industriels du bois.

Abstract

The response of wood markets to the erratic economic environment in 2015 was highly variable depending on species and products. While the strong demand for workable oak continues to drive prices up, the weak demand for new housing led to a significant drop in the demand for fir-spruce. Other products proved more stable. On average, the apparent unit price increased 4% but logging volumes fell 7% as a result of greater unsold stocks. This has meant that the wood turnover for state- and local government-owned forests has gone down 3%. The volumes sold under timber supply contracts have grown by 2% and hence continue to contribute to securing supplies to the wood industry.

Auteurs


ONF Office National des Forêts

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 86

Téléchargements

PDF: 38

Citations