Articles
Aménagement et gestion

Une approche multiacteur et multidisciplinaire pour innover dans les pratiques de plantation forestière

Résumé

La plantation forestière est un outil important pour l’adaptation des forêts aux changements globaux. Les échecs parfois récurrents dans certains contextes, les coûts associés à la plantation, la pénibilité du travail pour les ouvriers forestiers ainsi que les impacts environnementaux parfois négatifs sont autant de facteurs qui freinent le recours à la plantation et peuvent ainsi limiter la capacité d’adaptation des forêts. Un ensemble de travaux ont été menés pour répondre aux besoins en innovation technique sur les méthodes de plantation exprimés par les praticiens. Ces travaux portent sur le processus d’innovation en sylviculture et sur l’amélioration technique des méthodes de plantation. L’analyse du processus d’innovation indique une faiblesse des réseaux sociotechniques associée à un mauvais partage des connaissances entre acteurs, et une réticence à l’investissement dans du nouveau matériel, dans un contexte économique perçu comme incertain. Ces observations suggèrent qu’un des leviers possibles serait une meilleure mise en réseau des acteurs, à travers différents liens fonctionnels: partage d’information, échanges de services, construction de partenariats économiques. Des exemples de méthodes innovantes pour réaliser chacune des différentes étapes de l’itinéraire de plantation (préparation du site, plantation, entretiens), répondant aux besoins d’innovation technique exprimés par les praticiens, sont ensuite présentés.

Abstract

Forest plantation is a major tool to adapt forest ecosystems to global change. Plantation failure that recurrently occur in some contexts, associated financial costs, the hard and repetitive nature of tree planting, and potential negative environmental impacts of forest plantation strongly reduce the use of plantation to regenerate forest stands. A series of studies was conducted to address the need for forest practitioners to innovate. The studies focus on the innovation process in silviculture, and on the technical improvement of plantation methods. The analysis of the innovation process highlights the weaknesses of the sociotechnical networks, in relationship with poor knowledge exchange practices, and strong reluctance to invest in new equipment in an uncertain future context. Developing stronger sociotechnical networks, based on information, service and financial flows, is a key to the development and diffusion of new silvicultural methods. Finally, examples of new methods, to execute the successive steps of forest planting (site preparation, planting, cleaning operations), addressing the expectations of forest practitioners, are presented.

Auteurs


Catherine Collet

Identifiant ORCID

Pays : France


Claudine Richter

Pays : France


Erwin Ulrich

Pays : France


Marieke Blondet

Identifiant ORCID

Pays : France


Christine Deleuze

Pays : France


Vincent Boulanger

Pays : France


Mathieu Dassot

Pays : France


Myriam Legay

Identifiant ORCID

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 30

Téléchargements

PDF: 7

Citations