Articles
Environnement, culture et société

La crise des scolytes (Ips typographus) ravageurs de l’Épicéa commun (Picea abies) vue de l’intérieur Retours sur une enquête qualitative auprès d’acteurs du nord-est de la France et sa zone transfrontalière (Allemagne, Belgique) réalisée fin 2019 – début 2020

Résumé

L’épidémie de scolytes (essentiellement Ips typographus) qui sévit depuis 2018 dans les pessières d’Europe a conduit à une situation de crise dans la filière forêt-bois. Cette étude a pour objectif de caractériser et de comprendre la façon dont les acteurs font face à ces événements afin d’en tirer des enseignements pour de futures crises. Une enquête qualitative a été conduite entre novembre 2019 et janvier 2020 auprès de 41 acteurs de la filière forêt-bois dans les régions Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté, Bade-Wurtemberg et Wallonie. Elle a mis en évidence des freins et points de blocage concernant la gestion de cette crise tels qu’un manque d’anticipation, des difficultés techniques et financières pour mener les actions opérationnelles nécessaires, une communication lente au niveau national, ou des difficultés administratives pour obtenir des aides financières. En revanche, la crise semble avoir conduit à un renforcement des collaborations au sein de la filière, notamment grâce au travail des structures interprofessionnelles.

Abstract

The bark beetle (mainly Ips typographus) epidemic that has been hitting the spruce forests of Europe since 2018 has led to a crisis in the forestry industry. This study is aimed at characterising and understanding the way stakeholders have tackled these events in order to draw lessons for future crises. A qualitative survey was carried out from November 2019 to January 2020 with 41 stakeholders of the forestry industry in the Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté, Bade-Wurtemberg and Wallonia regions It highlighted hindrances and deadlocks in the management of the crisis, such as poor anticipation, technical and financial difficulties in leading the required operational actions, slow communication at the national scale, or administrative impediments when applying for financial help. However, the crisis seems to have reinforced collaboration within the industry, notably thanks to the work of interprofessional structures.

Auteurs


Samuel Sénécal

Pays : France


Kévin Brice

Pays : France


François Sauban

Pays : France


Manon Duvauchelle

Pays : France


Anouk Morin

Pays : France


Geoffroy Rombaut

Pays : France


Grégoire Bouan

Pays : France


Antoine Couette

Pays : France


Marieke Blondet

Identifiant ORCID

Pays : France


Jonathan Lenglet

Identifiant ORCID

Pays : France


Holger Wernsdörfer

Identifiant ORCID

Pays : France

Pièces jointes

Pas d'informations justificatives pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 135

Téléchargements

PDF: 57

Citations